gaspillage papier

Gaspillage de papier en entreprise : comment consommer moins ?

La consommation de papier en entreprise a un impact économique et écologique important. Malgré l’essor du numérique, la consommation de papier aurait en effet augmenté de 126% ces 20 dernières années. Selon une étude de l’ADEME, chaque salarié français utiliserait entre 70 et 85 kilos de papier par an : cela représente les ¾ des déchets produits dans les activités de bureaux. Pourtant, en mettant en place quelques habitudes simples, il est possible d’éviter le gaspillage de papier en entreprise.

Pourquoi réduire la consommation de papier en entreprise ?

gaspillage papier

Réduire la consommation de papier au sein de votre entreprise peut d’abord représenter des économies conséquentes. Car au prix du papier lui-même s’ajoute aussi celui des imprimantes, de leur maintenance ainsi que des cartouches d’encre. En diminuant votre consommation de papier et en optant pour des solutions numériques au quotidien, vous réduisez par ailleurs vos besoins en espace de stockage.

Mais éviter le gaspillage de papier en entreprise permet également de réduire son impact sur l’environnement. Pour produire une tonne de papier, il faut utiliser environ 2 tonnes de bois. 300 millions de tonnes de papier sont produits à travers le monde chaque année, ce qui entraîne 40 % de la déforestation à l’échelle mondiale. L’industrie du papier utilise par ailleurs de grandes quantités d’eau (300 000 litres d’eau pour une tonne de papier) ainsi que des produits chimiques comme le chlore afin de rendre le papier plus blanc. Réduire le gaspillage de papier en entreprise permet donc de faire un geste pour l’environnement.

 Comment sensibiliser vos collaborateurs au gaspillage de papier ?

Pour économiser du papier, il est important que chaque collaborateur soit conscient de sa consommation. Quelques gestes simples permettent de ne pas gaspiller le papier au quotidien, s’ils sont accomplis par tous les membres de l’entreprise. Chacun peut par exemple :

  • Réfléchir avant d’imprimer un document : l’impression est-elle indispensable ?
  • Relire et corriger ses documents sur écran pour ne pas les réimprimer ;
  • Imprimer recto/verso en modifiant les paramètres sur son ordinateur ; 
  • Imprimer deux pages sur une seule feuille en réduisant les marges et la police de caractères ;
  • Envoyer les documents par mail plutôt que par courrier.

Encouragez les bonnes pratiques en affichant ces recommandations à proximité de toutes les imprimantes de votre entreprise, afin d’en appeler à la responsabilité de chacun. Évitez par ailleurs les imprimantes individuelles et mettez plutôt en place un ou plusieurs locaux d’impression : ce système permet une consommation plus raisonnée. Pensez par ailleurs à installer un bac à côté de chaque imprimante afin que chacun puisse y laisser des feuilles dont les parties vierges pourraient encore être utilisées en tant que brouillons.

 Comment économiser du papier au quotidien ?

Il est important de montrer l’exemple en modifiant aussi les habitudes à la tête de l’entreprise.  Ainsi les fiches de salaires comme les factures peuvent être envoyées sous format numérique afin d’éviter le gaspillage de papier. Sachez par ailleurs que la signature électronique a désormais la même valeur qu’une signature manuscrite : il n’est donc pas nécessaire d’imprimer systématiquement vos documents pour les faire signer.

Pour réduire votre consommation de papier, il est essentiel d’évaluer celle-ci. Faites un bilan de tous les services et des actions qui consomment le plus de papier au sein de votre entreprise, afin d’établir un plan d’action. Est-il possible de les remplacer par un équivalent numérique ? Pour la prise de notes, vous pouvez par exemple inciter vos collaborateurs à utiliser des outils numériques plutôt que du papier. Ainsi, des logiciels comme Evernote, Microsoft OneNote ou Google Keep proposent de nombreuses fonctionnalités intéressantes comme le partage de notes ou la prise de note vocale.

N’hésitez pas aussi à demander à votre service informatique de mettre sur pied une formation afin que tous vos collaborateurs maîtrisent l’ensemble des fonctions d’une imprimante. L’aperçu avant impression pour éviter les erreurs, le paramétrage des marges et de la police de caractères, ou l’impression recto/verso sont autant de fonctionnalités qui permettent d’économiser du papier au quotidien, mais que tous les utilisateurs ne connaissent pas toujours.

Pour éviter de gaspiller du papier sans pour autant gêner vos collaborateurs dans leur travail, pensez aussi à équiper toutes les salles de réunion avec des écrans, afin que chaque intervenant puisse y projeter son plan de présentation ou ses documents : il pourra ainsi partager plus facilement ses informations sans avoir besoin de les imprimer au préalable. Vous pouvez aussi installer un panneau d’affichage à des points stratégiques dans les locaux de l’entreprise afin de transmettre les consignes importantes.

 Comment réduire son empreinte écologique avec le recyclage ?

Pour réduire l’empreinte écologique de votre entreprise, vous pouvez également favoriser le recyclage du papier ou du carton. Rappelons que depuis le 1er janvier 2018, les entreprises de plus de 20 salariés sont dans l’obligation de trier et de recycler leurs déchets de papiers de bureau. Pensez à installer plusieurs corbeilles spécifiquement dédiées au recyclage du papier, et veillez à ce que chacun les identifie bien afin de ne pas mélanger le papier avec d’autres déchets. Si vous traitez des données sensibles ou confidentielles, il est préférable d’utiliser un destructeur de documents  avant de jeter les papiers.

Pensez également à vérifier le grammage du papier que vous utilisez : plus celui-ci est élevé, plus sa production est énergivore. Il est donc préférable d’utiliser un grammage le plus léger possible, entre 70 et 80 mg/m2. Vous pouvez également utiliser du papier recyclé, qui est de qualité équivalente tout en ayant un impact moindre sur l’environnement. Une tonne de papier usagé permet de produire environ 900 kilos de papier recyclé. Celui-ci nécessite 2,5 moins d’eau et d’énergie que du papier issu du bois, et sa production rejette 20 % de gaz à effet de serre en moins. Pour vous guider dans l’achat de papier recyclé, il existe différents labels, comme l’Ange bleu, un label allemand qui garantit que le papier est fabriqué avec 100 % de fibres recyclées. Vous pouvez aussi vérifier la note environnementale du produit, allant de A, pour les plus performants, à E.

Laisser un commentaire