Skip to main content
ergonomie bureau

Ergonomie au bureau : quelles solutions adopter ?

Dans de multiples professions, certaines personnes sont amenées à rester assises de nombreuses heures à leur bureau. C’est pourquoi il s’avère primordial de ne pas négliger la conception de l’espace de travail. De plus, la création d’un environnement ergonomique assure des avantages certains liés à la santé, mais aussi à la productivité. Découvrez aujourd’hui quelques solutions qui vous permettront d’améliorer considérablement l’ergonomie de votre bureau.

Comment adopter une bonne posture de travail ?

Les journées passées assises au bureau peuvent avoir des répercussions importantes sur la santé et engendrer diverses douleurs et troubles musculo-squelettiques. Ainsi, avant tout, il est essentiel d’adopter la meilleure position possible pour limiter ces risques. 

Pour vérifier si vous êtes correctement installés et juger l’ergonomie de votre bureau, pensez à la règle des 90 ° : vos genoux doivent former un angle de 90 °, tout comme vos coudes et votre dos avec le bas de votre corps. 

Commencez par vous placer au fond de votre fauteuil en gardant les pieds bien à plat sur le sol :

  1. Vos cuisses et votre dos doivent créer un angle de 90 ° ;
  2. Si nécessaire, adaptez la hauteur d’assise afin que vos genoux composent eux aussi un angle de 90 ° ;
  3. Réglez ensuite les accoudoirs si votre chaise en possède ;
  4. Enfin, quand vous mettez vos avant-bras sur le bureau, vos coudes doivent également révéler un angle de 90 °. 

Vos bras doivent reposer facilement sur le plateau, vos épaules doivent être détendues, ni trop basses, ni trop hautes. Lorsque vous êtes assis à votre poste de travail, votre position doit être confortable et ne pas vous demander d’efforts particuliers. Toutefois, même avec une bonne posture, il reste important de se mobiliser régulièrement tout au long de la journée.

Alternez les positions au maximum

Aujourd’hui, il n’est plus à démontrer que la sédentarité au travail est à éviter le plus possible. En effet, une posture statique derrière un bureau peut engendrer de nombreux maux de dos et douleurs cervicales. Selon certaines études, la position assise prolongée se révèle même être à l’origine de certaines pathologies cardiovasculaires. Dans l’idéal, imaginez donc un poste de travail qui permet d’alterner les postures debout et assise afin de limiter ces risques. 

Pour varier vos positions en fonction de vos différentes tâches, vous pouvez concevoir deux espaces distincts ou opter pour un bureau réglable en hauteur. Il existe même du mobilier dont la hauteur est modifiable avec une assistance électrique et qui s’ajuste ainsi très simplement à vos attentes tout au long de la journée. Découvrez aussi les divers modèles de stations qui vous offrent une transition extrêmement facile de la position assise à debout. Et si vous ne pouvez pas aménager votre poste de travail, pensez à vous lever régulièrement, dès la moindre gêne ressentie, à vous étirer et à faire quelques pas.

 

Comment régler son bureau et son fauteuil pour une posture assise correcte ?

L’ergonomie de votre bureau passe impérativement par un espace de travail adapté, qui permet d’adopter une bonne posture et d’éviter les douleurs. De plus en plus de bureaux ergonomiques offrent ainsi un réglage en hauteur afin de s’ajuster aux caractéristiques physiques de chaque utilisateur. Tout le monde ne mesure pas 1m75 ! Et un plateau trop bas ou trop haut peut vite avoir des répercussions sur la santé de votre dos. Si vous ne disposez pas d’un poste de travail réglable, vous pouvez jouer sur la hauteur de votre assise pour améliorer votre position. 

Avec un fauteuil ergonomique, vous pouvez vous asseoir bien au fond du siège, car son dossier épouse parfaitement votre dos. Et son ajustement en hauteur vous permet d’adopter une bonne posture en gardant les pieds bien à plat sur le sol. Pour bien choisir votre chaise de bureau, préférez aussi les modèles pivotants à roulettes et ceux qui possèdent un repose-tête et des accoudoirs. Avec ces derniers, vous vous mobiliserez plus facilement, et vous pourrez également détendre plus aisément vos bras et vos épaules.

Quels éléments choisir pour son poste de travail ?

Ergonomie au bureau : quelles solutions adopter ?Afin d’améliorer votre posture et diminuer les risques de douleurs, vous pouvez aussi opter pour des accessoires ergonomiques complémentaires comme un repose-pied ou un support dorsal à adjoindre à votre chaise de bureau. N’oubliez pas non plus d’installer votre écran à une distance minimale de 60 cm (à adapter en fonction de sa taille) et de régler son intensité lumineuse pour ne pas fatiguer votre vue inutilement. Vous devez le placer de manière à ce que vos yeux arrivent très légèrement en dessous de la partie haute de l’écran et votre position ne doit provoquer ni inconfort ni douleurs. 

Selon vos besoins, vous pouvez aussi envisager d’autres éléments, comme une souris ergonomique, un tapis en gel avec un repose-poignet, un support pour rehausser vos écrans, un porte-documents offrant une zone d’écriture ergonomique ou encore une corbeille de courrier surélevée. Enfin dernier point, ne négligez pas la lumière ! Vous ne devez pas être éblouis tout en bénéficiant d’un éclairage doux et adapté pour réaliser vos tâches. Pour y parvenir, vous pouvez modifier la place de votre poste de travail en fonction de la localisation des fenêtres de la pièce ou ajouter des lampes de bureau.

Cette liste de solutions est loin d’être exhaustive. Toutefois, des équipements appropriés et une posture correcte restent la clé d’une bonne ergonomie au bureau. Découvrez sans attendre tout notre mobilier de bureau. Visualisez nos différents modèles dans notre showroom virtuel et composez en toute simplicité vos espaces de travail ergonomiques.

Laisser un commentaire